Articles avec le tag ‘téléphone’



Icon Phone : le dernier téléphone fixe ?

Son design donne encore quelques chances à un appareil qui parait de plus en plus désuet. Et heureusement, il est équipé de quelques fonctionnalités un peu plus évoluées que la simple ligne PSTN : le VOIP par exemple, les sonneries MP3 et la possibilité de recevoir et envoyer des SMS.

Avec le Wifi, il sera possible d’écouter les radios du web, le tuner FM se contentera des ondes musicales plus classiques.

Encore à l’étant de concept, l’Icon Phone n’a pas encore de prix ni de date de sortie.

Le Mini 3 de Dell en photos

Et c’est Android qui va animer ce téléphone tactile qui ne dispose pas de clavier physique. Les informations ne sont pas encore très nombreuses et il y a fort à parier que le Mini 3 n’affichera pas la même fiche technique partout. Ses caractéristiques seront, en effet, adaptées à la région dans laquelle le téléphone sera vendu. La Chine annonce, par exemple, un modèle limité au support de Edge mais, la 3G et le Wifi devraient être disponibles ailleurs. 

La résolution de l’écran devrait être de l’ordre de 640 par 360 et l’appareil photo numérique tournerait autour des 3 millions de pixels. 

Si la commercialisation en Chine est prévue pour la fin de ce mois, il faudra attendre 2010 pour voir l’Europe desservie. Le prix n’est pas encore connu.

Du Bluetooth dans un téléphone classique

Même si elle tend tout doucement à disparaître, la ligne téléphonique classique, celle qui passe par une paire de fils terrestres, a encore quelques fans qui ne peuvent s’en séparer. Et puis, pas la peine de snober cette technologie vieillissante, elle garde un avantage de poids face aux mobiles : le coût des communications que ce soit en VOIP ou non. Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, certains constructeurs continuent d’innover en la matière comme Panasonic qui propose un « poste fixe » équipé du Bluetooth.

Pourquoi du Bluetooth dans un tel appareil ? Pour synchroniser vos contacts avec votre téléphone mobile pardi ! Le KX-TG9382T peut ainsi récupérer jusque 600 contacts via une pression sur un bouton. Un petit assistant va se mettre en route pour vous aider à réaliser le transfert de la mémoire d’un mobile connecté à celle du poste fixe. L’import, une fois lancé, affiche brièvement le nom et le numéro de chaque contact par ordre alphabétique pour suivre la progression de l’opération.

Le Bluetooth est également mis à contribution pour relier n’importe quel casque ou oreillette utilisant cette norme de transmission. Il sera ainsi possible de faire des appels en mains libres ou, mieux encore, de transformer le casque ou l’oreillette en combiné supplémentaire et passer des conference calls ou de converser sur la ligne intérieur du foyer.

Disponible aux Etats-Unis pour 115 €, l’appareil est livré avec un combiné et chaque combiné supplémentaire sera facturé 54 €.

Un téléphone mobile avec Windows XP

Windows XP connaît encore une très belle carrière (merci Vista) et après la multitude de netbooks qui le font tourner, voici un téléphone mobile qui embarque le système d’exploitation de Microsoft le plus populaire de tous les temps.

Et c’est une véritable bête qui va débarquer aux Etats-Unis très prochainement ! Le XP Phone de In Technology Group (ITG) semble surgonflée technologiquement :

  • Un processeur AMD SuperMobile accompagné de 1 Go de RAM
  • Un écran TFT LCD tactile de 4,8 pouces (12,2 cm) avec une résolution de 800 par 480
  • Un clavier complet
  • Une capacité au choix en flash 8Go, 16Go, 32Go ou  64Go
  • Ou un disque dur de 30Go, 60Go, 80Go ou 120Go
  • Connexions : 3G, Wifi, Bluetooth
  • GPS
  • Appareil photo numérique 1,3 méga :(
  • Un port USB
  • Une sortie TV
  • L’autonomie est annoncée à 7 heures mais le prix reste encore inconnu.

Wave Home de iRiver

iriver-wave-ktSouvenez-vous, il y a quelques années (ou juste un peu plus en fait), une petite tablette trônait dans le hall d’entrée et accueillait le téléphone fixe siégeant sur un petit napperon crocheté par maman, un petit répertoire en carton et en plastique avec les numéros des grands-parents et du docteur, un bottin aux pages cornées et jaunies et le vase à l’eau blanche et à la branche végétale terne et poussiéreuse. On s’en accommodait et on passait de longues minutes l’oreille collée au combiné et le doigt faisant des noeuds dans le fil du téléphone. Cette image a vécue, voici venu le temps des centres de communication, des petites stations design et bourrées de fonctionnalités communicantes. iRiver commercialise depuis peu (mais uniquement en Corée pour le moment), le Wave Home, une base plutôt bien dessinée qui devrait se fondre naturellement dans un intérieur moderne. 

Le grand écran tactile de 7 pouces occupe presque toute la surface de l’appareil et affiche une résolution de 800 pixels par 600 en couleur bien entendu. Si on regrettera l’absence du Wifi, on se consolera avec la connectivité ethernet 10/100 qui servira à surfer sur le net avec le navigateur intégré, à écouter des radios sur Internet (même si un tuner FM est également de la partie) et bien entendu, à téléphoner via Internet. Avec la webcam 1.3 Méga intégrée, les hauts-parleurs 2.5 watts et le micro, vous pourrez passer des appels vidéo mains-libres comme dans un film de science-fiction. Pour des appels uniquement vocaux, vous utiliserez le combiné sans fil qui accompagne la base via laquelle il se connecte à Internet. Il est également possible d’envoyer des SMS et des MMS, de regarder des films, de jouer à de petits jeux en flash et d’écouter des MP3. Et quand vous ne l’utiliserez pas, le Wave Home fera office de cadre numérique que vous garnirez par le port USB 2.0 ou à l’aide d’une carte mémoire SD. 

Un beau petit jouet mais dont on ne sait pas encore quand il sera commercialisé en Europe ni même s’il le sera un jour en fait.

D’autres photos dans la suite…

 

L’iPhone est moins cher en Belgique qu’en France

image-13

On a tendance, en Belgique, à se plaindre des prix de l’iPhone : 525 € pour le 8GB et 615 € pour le 16GB mais, quand on voit les prix annoncés par la Fnac pour le téléphone mobile de Apple sans aucun abonnement, on a de quoi se consoler un peu. Alors même si, en Belgique, il n’est pas toujours évident d’en trouver de stock, ça vaut la peine de patienter.

Si vous ne souhaitez pas vous lier à un opérateur et ne pouvez venir faire un tour dans notre beau royaume, le lien est dans la suite. Mais franchement, c’est le moment de venir découvrir les voisins du nord non ?

 

Le Noël bling-bling de Nokia

C’est la crise mais, pas pour tout le monde. On imagine que si Nokia sort ce nouveau téléphone portable, c’est bien parce qu’ils sont à peu près sur de trouver suffisamment d’acquéreurs pour en justifier la production. Si la crise touche tous les secteurs, toutes les couches de la population, il en reste une qui semble flotter au-dessus de tout ça, la classe supérieure, ceux qui ont les moyens comme on dit.

Et même le dernier téléphone à la pomme, pourtant loin d’être bon marché dans notre royaume n’est pas suffisant pour étaler sa richesse. C’est pourquoi Nokia n’hésite pas à sortir deux versions plutôt bling-bling. Et après tout, la magie de Noël ne sacrifie aucun détail. Pour environ 12700 €, vous pourrez vous offrir le Nokia 8800 Princess Edition mais il faudra un peu patienter puisque sa sortie n’est prévue que pour le mois de janvier prochain. Avec ses 8.2 carats de diamants et platine, ce mobile devrait vous faire briller au moment où vous le sortirez élégamment de votre poche. Disponible uniquement chez Colette à Paris, il sera impossible de l’acheter dans un autre lieu, question de goût sans doute.

Parallèlement à la Princess Edition, le 8800 sera accompagné d’une version Gold Arte (aucun rapport avec la chaîne de télévision franco-allemande) entièrement plaqué or aussi bien à l’avant qu’à l’arrière. Le prix sera toutefois plus démocratique puisqu’on devrait pouvoir se le procurer pour environ 970 €. Avec des dimensions de l’ordre des 109 x 14,6 x 45,6 mm et un poids (batterie incluse) de 150g, il devrait trouver facilement sa place dans le fond d’un sac à main. L’écran OLED 2 pouces offre une résolution de 240 par 320 en 16 millions de couleurs. Doté de 4GB de mémoire interne et d’un port USB, il peut se commander à la voix. Compatible avec toutes les bandes GSM, il se connectera également à la 3G.

Bref, si vous manquiez d’idée pour garnir les pieds du sapin, il n’est pas trop tard…

Une autre photo dans la suite…

 

Ca glisse pour cet écran

Ce pourrait être le type d’écran qui équipera les futurs téléphones mobiles. La société taiwanaise ITRI (Industrial Technology Research Institute) développe actuellement un écran ultra fin doublé d’un autre qui permettent, une fois qu’ils sont déployés une surface plus grande d’affichage. Ca ne fait cependant que 5 pouces au total. Mais des tailles plus ambitieuses seraient à l’étude.

Les photos (que vous trouverez dans la suite si vous êtes en home) sont jolies mais on imagine que le produit fini doit plutôt ressembler à une sorte de montage de fortune. A voir dans quelques années sans doute…

 

sWAP, elle n’est pas suisse mais elle donne l’heure tout de même

Ce n’est pas le premier ni le dernier modèle de montre-GSM qui sort mais rares sont ceux que l’on peut porter au poignet sans passer pour un extra-terrestre tant ils ne brillent pas par leur discrétion. Epaisses, parées de plastics peu esthétiques et inspirant le « bon marché » alors que c’est loin d’être le cas, ces chrono-téléphones sont dès lors réservés aux geeks peu regardants sur la question du look.

Si on ne doit pas espérer rivaliser avec certaines marques d’horlogerie suisses, la sWAP (on ne sait pas si le nom a été choisi pour faire penser à l’une de ces montres helvètes justement) affiche une ligne tout en sobriété même si le plastic reste la matière prédominante. Du côté des possibilités offertes par la sWAP, on s’arrêtera tout de suite sur l’oreillette Bluetooth livrée avec la montre. Seul moyen de passer un appel, cette oreillette ne semble pas trop volumineuse mais, elle pourra de toute manière être remplacée par n’importe quelle autre puisque la montre est compatible Bluetooth 2.0.

Toute la surface du cadran est occupée par l’écran tactile 1.5 pouce avec lequel il faudra utiliser le stylet inclus (qui vient se loger sous la montre) à moins d’avoir des doigts suffisamment fins pour y taper ses SMS ou ses MMS. Compatible avec la plupart des réseaux GSM, la sWAP peut également se connecter à Internet par GPRS mais, le navigateur embarqué ne lit que le WAP. Les 128 MB de mémoire seront secondés par un lecteur de cartes microSD supportant jusque 2GB. Idéal pour écouter ses MP3, midi, wave ou AAC préférés. Cinq sonneries sont pré-chargées mais, on ne sait pas si on peut les personnaliser à l’aide d’un mp3. La mémoire interne permet de charger 300 contacts (en plus de ceux de la carte sim bien entendu). Enfin, un petit appareil photo numérique 1.3 MB vient compléter la fiche technique.

Un bémol toutefois, mais on s’en serait douté, le prix n’est pas des plus légers : environ 300 euros tout de même.

Une autre photo dans la suite…

 

Bottom logo

© 2010 Alextools. All rights reserved.